Fête de remise d'une médaille à l'IPN d'Orsay (1976)
aaa
aaa

Elle fit des efforts remarquables pour promouvoir les échanges culturels et scientifiques entre la France et le Japon. À la fin des années 60, elle commença à donner de nombreuses opportunités à des jeunes scientifiques japonais de venir étudier en France. Elle mit une énergie considérable dans l'extension de ces activités à des programmes de recherche communs sous l'égide du CNRS et de la JSPS. Un accord fut validé en 1973, un des rares de ce type à cette époque. Elle portait toujours une grande attention à ses visiteurs en provenance du Japon, non seulement des étudiants et des chercheurs confirmés mais aussi des personnes en missions diverses. Elle fut récompensée d'une médaille (Shiju-hosho) et d'un ordre (Kunshu-santo) du Government Japonais pour ses résultats scientifiques ainsi que pour sa remarquable contribution à la promotion des échanges culturels entre la France et le Japon.